adc

LES SUPPLÉMENTS D’ OMEGA 3

Les fameux acides gras oméga 3 ! On en entend parler partout et on les mentionne à toutes les sauces ! Mais que sont-ils exactement ?

Les acides gras oméga 3 sont des suppléments nutritionnels très populaires chez les propriétaires de chiens. On dit d’eux qu’ils ont des propriétés anticancéreuses, qu’ils  améliorent la condition de la peau, ils aident à diminuer les symptômes d’allergies, supportent la fonction rénale, réduisent les chances que votre animal développe des maladies cardiaques, ils améliorent la fonction cognitive chez les vieux chiens, préviennent l’arthrite, diminuent l’inflammation et j’en passe ! Quoiqu’il reste beaucoup de recherche à faire dans le domaine, plusieurs études ont effectivement démontrées leur efficacité face à de nombreuses affections. En conséquence, de nombreux vétérinaires les recommandent pour traiter ou prévenir certaines maladies.

Le principe de leur fonctionnement est fort simple ! Comme les chiens ne peuvent pas fabriquer leurs propres acides gras oméga 3 mais que leur corps en a de besoin dans diverses fonctions, plus particulièrement deux types d’acides gras oméga 3 soit l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA), ils doivent  les obtenir via leur alimentation.. Les huiles végétales, y compris l’huile de lin, l’huile de canola, l’huile de noix et l’huile de soja sont souvent considérées comme étant de bonnes sources d’omega 3. Cependant, elle ne peuvent fournir aux chiens qu’un autre type d’acide http://laparkan.com/buy-accutane/ gras oméga 3 appelé acide alpha-linolénique (ALA), précurseur de l’EPA et du DHA. Comme le corps des chiens n’est pas très bon pour transformer l’ALA en EPA ou DHA, il est beaucoup plus efficace de leur fournir l’EPA et le DHA directement. On compte parmi les bonnes sources les huiles de poisson d’eau froide (par exemple, de l’huile de saumon ou de morue) et certains types d’huile d’algues.

Pour ce qui est de la dose à administrer à votre toutou, les recherches actuelles n’ont pas encore permises de déterminer avec certitude la quantité optimale à donner. Plusieurs études semblent par contre indiquer qu’environ 22 à 40 mg / kg / jour d’EPA peuvent avoir des effets bénéfiques. Il est toutefois important de garder à l’esprit que la plupart des suppléments d’huile de poisson contiennent à la fois le DHA et l’EPA, de sorte que la dose totale d’acides gras oméga-3 est plus élevée sur l’étiquettes qu’elle ne l’est en réalité.

En terminant, les acides gras oméga 3 sont assez sécuritaires, mais lorsqu’ils sont administrés à des doses extrêmement élevées, ils peuvent entraîner des troubles gastro-intestinaux, des problèmes de coagulation sanguine et un dysfonctionnement immunitaire. Il est donc conseillé d’en discuter avec votre équipe vétérinaire avant de les inclure dans la diète de votre compagnon.

 

D’après un article du petmd http://www.petmd.com/blogs/nutritionnuggets/dr-coates/2014/august/using-omega-3-fatty-acids-effectively-and-safely-31972

Timberlea